mardi, 01 juillet 2014 Finally dans Fashion , Shopping

nike-rosherun-sarenza.jpg

Ah... ENFIN! Ma première paire de Rosherun. Après deux ans d'existence du modèle, il était temps !

Alright... FINALLY! My first pair of Rosherun. After two years of existence, it was about time I got my hands on a pair !

rosherun-laces.jpg

Confortables, légères, minimalistes, elles ont vraiment tout pour me plaire et après même pas une semaine, elles ne me quittent déjà plus. Pourtant, j'ai bien failli ne jamais les avoir... à quelques minutes près, quelqu'un d'autre les raflait: il n'en restait plus qu'une paire, et elles étaient dans ma pointure. Et quand ce genre de truc m'arrive je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est un signe !

Comfy, light, minimalistic, they really have everything I love. I've had them for about a week and I can't go anywhere without them. Thinking they might have never reached their destination... if I had clicked "Add to basket" 5 minutes later, somebody else would have had them: it was the last pair, they were in my size, and I took it as a sign - when this happens I just can't help it !

nadia-sarenza-rosherun-nike.jpg

Tunic COS - Dress H&M - Bag Zadig & Voltaire - Shoes Nike Rosherun

L'incident s'est produit sur Sarenza.be - oui, la célèbre plateforme française au stock le plus dingue de shoes a enfin lancé son e-shop belge, testé et approuvé par moi-même. Choix énorme (et c'est quelqu'un qui est un jour arrivé au bout des 157 pages de soldes de robes sur Asos qui vous le dit!), navigation facile et claire, livraison rapide, retours gratuits. Boom !

It all happened on Sarenza.be - yes, the famous french website with the craziest amount of shoes ever has launched their belgian e-shop, tested and approved by yours truly. Their range is ridiculously huge (and that comes from someone who once browsed all 157 pages of dresses on sale on Asos!), the navigation is clear and smooth, the delivery's super fast and you can return any item for free. Boom !

rosherun-sarenza.jpg

Et pendant les soldes, la livraison en 24h est gratuite !

And during sales, there's free 24h delivery !

 

s-pon-symbol.jpg

| | Pin it!

jeudi, 26 juin 2014 And if you don't know, now you know dans Fashion , Personal

J’imagine que maintenant, vous avez tous et toutes entendu parlé du scandale qui a récemment secoué le département RP de chez Primark, vu l’omniprésence de cette actualité sur les réseaux sociaux. Si ça vous a échappé: en résumé, une jeune femme a trouvé dans une robe provenant de la marque irlandaise une étiquette sur laquelle était cousu ce message: forcé(e) de travailler des heures épuisantes. Et ce cas a beau être horrible et inacceptable, ce qui m’a choquée, c’était surtout l’hypocrisie de certaines réactions que j’ai pu voir.

I guess by now you’ve all heard about the scandal that recently shook Primark’s headquarters, since it has been all over the social media. If you haven’t: in a nutshell, some girl found a tag sewed in a dress she had bought there, with a very explicit message: forced to work exhausting hours. As terrible and unacceptable as this is, I was shocked to see how hypocrite most people’s reactions were.

Bq4sfciCIAAs_tu.jpg


Et quoi, maintenant on va donc juste faire semblant qu’on ne savait pas? Nous avons tous, toutes dans nos placards des vêtements et autres qui ont été produits dans des conditions absolument inhumaines. En réalité, le doute peut s’installer en à peine 5 secondes, c’est à dire le temps de lire l’étiquette. Si celle-ci dit « made in Bangladesh », il y a de fortes chances que la/les personne(s) qui ont fabriqué ce que vous tenez en main ne travaillent pas 35h/semaine sous la protection d’un syndicat. Il y a même une chance qu’elle(s) ai(en)t moins de 18 ans. Le prix, lui-même, devrait être le premier signe à vous alerter: comment pensez-vous qu’il soit possible de faire une robe pour 10€? Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un tel scandale est mis à jour (voir cet exemple, dans lequel Primark était déjà impliqué, ou celui-ci, mais il y en a un paquet d’autres), et pourtant on dirait que les gens oublient - ou font semblant d’oublier - ce que sont les conditions dans lesquelles la fast-fashion fabrique ses produits. Et je comprends tout à fait - qui voudrait passer sa vie à constamment culpabiliser?

Like, what, now let's all pretend we didn't know about this ? We all own clothes and products that are manufactured in terrible conditions. It only takes a few seconds to even just read the tags. If it's written "made in Bangladesh", there is a big chance the person(s) who made what you're holding wasn't working 35h/week and protected by a union. There's even a chance that person wasn't 18. The price itself should be suspicious enough for you to not buy those things: how do you think it’s possible to make a dress for 10€? It’s not the first time that such a scandal appears (see examples here - where Primark was already involved - and here, but there’s many more), and yet people seem to (pretend to) forget about it. And  it’s an understandable reaction: who would want to constantly feel guilty?

130424112019-bangladesh-factory-collapse-620xa.jpg
Ce qu’il y a, quand on essaye quelque chose chez H&M, Primark, Zara, et qu’on réalise qu’il y a une possibilité que cet article ait été produit dans des conditions douteuses, ça demande beaucoup de volonté de le laisser sur place à cause de ça. Parce qu’on veut être la première à l’avoir, ou parce que tout le monde l’a et qu’on le veut aussi, parce que c’est « tellement pas cher », parce que ça fait longtemps qu’on en cherche un, ou tout simplement parce que c’est joli et qu’en plus ça tombe parfaitement. La vérité, c’est qu’il y aura toujours un million de raisons de continuer à fréquenter ces magasins et d’en ressortir avec un sac bien rempli. J’écris tout ça maintenant, mais vous devriez voir le nombre de vêtements issus de ces enseignes qui se pressent dans ma garde-robe. C’est vrai que depuis quelques années, je suis beaucoup plus sensibles aux problématiques de surconsommation et à l’impact que celles-ci ont sur d’autres personnes sur Terre, et j’achète beaucoup moins de vêtements, tout en essayant au maximum de m’habiller auprès de marques plus petites, plus locales, plus éthiques, qui défendent une philosophie à laquelle je veux adhérer. Évidemment, ça me coûte plus cher, mais la qualité est nettement meilleure, du coup mes vêtements durent plus longtemps et au final, c’est un meilleur investissement. J’arrive à résister de mieux en mieux à l’irrépressible envie de shopper, d’avoir de nouvelles choses, et je sais que c’est très dur, surtout que les marques de fast-fashion ont fait leur spécialité de réapprovisionner leurs rayons avec de nouvelles collections toutes les semaines, tout ça pour nous donner l’impression qu’il y a toujours mieux, toujours plus ‘must-have’, comme si acheter un nouveau vêtement pouvait nous rendre heureux (scoop: un vêtement ne fera jamais votre bonheur au-delà de la demi-heure après l’achat/la réception).

The thing is, when you try on something at H&M, Primark, Zara, and it turns out to be made in shady conditions, it takes a lot of will to leave it there because of that. Because nobody has it yet, or because everybody has it and you want it too, because it's so cheap, because you've been looking for one for a long time, or just because it looks really cool and fits perfectly. There are a million reasons why we all go to these stores and don't leave empty-handed. I'm writing this now, but you should see the amount of fast-fashion items I own. I do shop way less now, compared to when I was still studying, and I feel more conscious about those issues. As hard and expensive as it is, I try to support smaller, local brands as much as I can, because I respect the way they work and I want to support it. I pay more, but the quality is better, so they last longer, and in the end, it’s a better investment. I manage to resist more and more to the urge of buying new things all the time, and I know it’s hard, especially because all these brands release new ranges all the time and make you feel like there’s always something more to have, something that will make you more happy (hint: clothing can’t make you happy more than 30 minutes).

14factories-blog480-NYTIMES.jpg
Source: NYTimesBlog


Je ne veux surtout pas avoir l’air d’une rabat-joie ou passer pour une donneuse de leçons, c’est juste que ça m’a mis très en colère de réaliser combien de gens avaient encore besoin d’un pareil scandale pour ouvrir les yeux et commencer à remettre en question leur façon de consommer.

Et croyez-moi, je sais très bien qu’il est impossible pour des gens ‘normaux’ d’éviter complètement les marques de fast-fashion, mais j’espère que tout ceci vous aura donné envie de casser ce rapport de dépendance que nous pouvons avoir envers elles. Vous verrez, votre portefeuille vous en remerciera et vos placards aussi.

I’m not trying to be a party-pooper here or to teach lessons or anything, I just felt very angry when I realized how many people needed a reality-check like the scandal that happened to start questioning their consuming habits.

And believe me, I know it’s impossible for ‘normal people’ to avoid fast-fashion brands, but please consider depending less on them; you’ll see, your wallet will thank you and your closet might feel better as well.

600x400-bannerPretAjeter-national1.png
Source: OXFAM


Une des ‘solutions’ que je mets en pratique pour essayer, à mon échelle, d’améliorer les choses, est de revendre les vêtements que j’ai acheté mais que je n’ai jamais ou très peu porté. Je ne fais pas de profits de dingue, mais ça rend d’autres nanas heureuses et ça me met une claque à chaque fois (vous n’imaginez pas combien j’ai pu gaspiller d’argent en achetant des vêtements que je n’aimais pas vraiment).

Chaque saison, je donne aussi pas mal de vêtements, de chaussures et d’accessoires aux plus démunis. C’est une bonne façon de soutenir une économie alternative.

Si vous souhaitez faire de même, je vous conseille de passer par Oxfam - les autres associations sont probablement très bien aussi ! Ah et dernière chose: s’il vous plaît, ne donnez pas de vêtements abîmés. Ce n’est pas une poubelle mais une filière de seconde main, ce sont des vêtements qui permettront à d’autres de s’habiller correctement.

Something I do to try and make things better, is selling the clothes that I once bought and never worn or don’t like anymore. I don’t make huge profits, but some of them make some other girls really happy and it teaches me to avoid making mistakes (you have no idea how much money I wasted on clothes)!

Every season, I also give away a lot of clothes, shoes and other goods to the less fortunate. It’s a good way of supporting an alternative economy.

If you’d like to do the same, I recommend you to do it with Oxfam - of course about any other NGO will do. Also, please don’t give away damaged, worn out clothes: this is not trash, it’s meant for other people to dress properly.

On ne peut pas faire grand chose, on ne peut pas bouleverser un système si rentable et bien rôdé, mais on peut prendre conscience de ce qui nous entoure et essayer de s'en détacher !

We can't really change the world, we can't turn the system upside down, but we can be more conscious and take a few steps away from it !

| | Pin it!

mercredi, 25 juin 2014 Day Trip To Chic dans Shopping

En ce moment, la Belgique a le vent en poupe: malgré la poussée séparatiste lors des dernières élections, il semblerait que d’un coup, tout le monde soit fier d’être Belge. Et même si on sait que c’est plus compliqué que ça et que l’illusion d’être à nouveau fédérés autour d’une équipe ne durera pas après l’été, on peut remercier les Diables pour leur qualification en 1/8e de finale de la Coupe du Monde !

Belgium has been very popular lately : despite the separatist party’s success in the last election, it seems that suddenly, everyone is proud to be Belgian. And even though we know it's more complicated than that, and the illusion of being reunited around a team won’t last after the summer, I think we can thank the Devils for their qualification in the 1/8th final of the World Cup!

ceci-n-est-pas-un-outlet.png

Mais dans la vie, il n’y a pas que le foot (aussi bizarre que ça puisse paraître en ce moment): dans un autre registre, depuis le mois de mai et jusqu’au 15 août, Maasmechelen Village met également la Belgique à l’honneur au travers du surréalisme de René Magritte, peintre admiré mondialement, des Marolles à la boutique Opening Ceremony à Soho, qui lui consacrait récemment une collaboration avec Vans.

But there’s more in life than football (as strange as it might sound right now): fashion! Of course.
So, from May until August 15, Maasmechelen Village is also celebrating Belgium by putting René Magritte’s surrealism in the spotlight. The famous belgian painter is admired globally, from the Marolles neighborhood to the Opening Ceremony store in Soho, that recently released a collaboration with Vans.

nuages-magritte.png

velo-magritte.png

grass-pillow.png

Grâce à une série d’installations et de clins d’oeil dans la décoration du village et des magasins, MMV vous propose de passer une journée entre ciels bleus parsemés de nuages, pommes vertes et autres chapeaux melons.

Through a series of installations in the decoration of the village and its shops, MMV offers you a surrealistic experience between blue skies dotted with clouds, green apples and bowler hats.

apple-magritte.pngA découvrir également, le package shopping surréaliste Magritte, qui pour 45€:
- vous donne accès au musée Magritte à Bruxelles
- vous amène au Village en navette de luxe au départ de Bruxelles (et vous ramène à Bruxelles, quand même)
- vous offre une réduction de 10% dans la boutique pop-up Magritte qui a été créée au Village
- vous donne une carte cadeau de 25€ à dépenser dans votre boutique préférée du Village (au hasard, Maje/Sandro, Princesse Tam-Tam, Nike, Ba&sh, Essentiel…)
- vous offre un coupon de 10€ valable au Ellis Gourmet Burger Restaurant du Village.

I definitely recommend you to discover the surreal Magritte shopping package, which for € 45:
- grants you access to the Magritte Museum in Brussels
- brings you to the Village in luxury shuttle departing from Brussels (and drives you back to Brussels, obviously)
- offers you a 10% reduction in the Magritte pop-up shop that opened in the Village
- gives you a €25 gift card to spend in your favorite shop (MMV has shops like Maje/Sandro, Princesse Tam-Tam, Nike, Ba&sh, Essentiel ...)
- contains a 10 € coupon valid at Ellis Gourmet Burger Restaurant in the MMVillage.

magritte-shop.png

parapluies-nuages.png

man-sitting.png


Pour conclure, j’ajouterai que les soldes arrivent et que, dans un outlet, ça donne souvent des méga bonnes affaires… profitez-en ! ;)

May I add that sales are coming up, which in an outlet, equals mega bargains ... enjoy! ;)

| | Pin it!

lundi, 23 juin 2014 Top Shelf dans Beauty

top-shelf.png

Si vous suivez un minimum Into The Gloss, soit LA bible des blogs beauté, vous connaissez sûrement le concept de ‘Top Shelf’: régulièrement, les chroniqueurs du site se rendent chez des mannequins, actrices, rédactrices, stylistes et socialites en tout genre pour leur demander quels sont leurs produits de beauté préférés: cosmétiques, maquillage, soins bio, tout y passe et on y apprend souvent de chouettes trucs et astuces. Qui ne voudrait pas les sourcils d’Emily Ratajkowski, hein? ;)

Bref, comme je ne me fais pas d’illusions et que je sais que les chances qu’ils viennent me chercher chez moi est plutôt infime, je me suis dit que je ferais mon propre article ‘Top Shelf’. Bienvenue dans ma salle de bains ! Voici les produits que j’utilise le plus en ce moment…

If you follow Into The Gloss, which is THE beauty blogs’ bible, you’re probably familiar with the concept of 'Top Shelf': every now and then, Emily Weiss visits models, actresses, editors, stylists and socialites of all kinds to ask them about their favorite beauty products: cosmetics, makeup, organic alternative solutions, anything goes and you can often learns cool tips and tricks. Cuz hey, who wouldn’t want Emily Ratajkowski’s eyebrows ? ;)

Anyways, as I try to stay realistic and I have no illusions about ITG coming over, I decided that I would just make my own 'Top Shelf' article ! So… welcome to my bathroom ! Here are the products that I’ve been using the most these days...

brushes-clinique.png

Pour les pinceaux, je me fournis toujours chez HEMA. C’est le meilleur rapport qualité-prix que j’ai trouvé! Je ne suis pas une dingue de maquillage, alors mettre 30€ dans un pinceau, j’ai vraiment du mal. Ceux-ci sont hyper abordables (moins de 10€) et ils font très bien le travail.

I always get my brushes at HEMA. It’s simply the best deal that I've found! I'm not a makeup-freak, so investing 30€ in a brush sounds kinda crazy to me. These are super affordable (less than 10 €) and they do their job very well.

Au risque de me répéter: je suis une adepte hyper convaincue des produits Clinique: que ce soit ma BB cream, mon blush, mes crèmes… presque tout vient de chez Clinique. Hypoallergéniques, sans parfum, simples et bien emballés, les produits Cliniques représentent tout ce que je recherche en matière de beauté. Dernièrement, j’ai eu l’occasion de découvrir en avant-première ce nouveau démaquillant Take the day off à la formule unique, puisqu’il s’agit d’un baume solide, à prélever au doigt et à appliquer sur visage humide. Le baume se transforme en huile dans un premier temps, mousse un peu, et se retire en rinçant à l’eau claire.

OK, I’ll just say it right now: for several years, I’ve been clinique’s biggest fan on earth. Whether it’s their BB cream, their blush, their moisturizers... almost everything I own comes from Clinique, and it’s no coincidence. Their products are hypoallergenic, fragrance-free, easy to use and well packaged. They represent everything I look for when it comes to beauty. Recently, I had the opportunity to discover their new Take the day off cleansing balm and its unique formula: it’s actually a solid balm, that you have to take with your fingers and then apply on your (damp) face. The balm turns into oil at first, then foams a little, and you clean it up by rinsing with clear water.

 

day-off-clinique.png

 Après ça, il est recommandé de passer un coup de tonic au coton, moi j’utilise ma lotion micellaire Eucerin, que j’avais eue dans une Deauty box et que j’adore parce qu’elle est super légère et donne vraiment l’impression de nettoyer la peau, sans l’assécher ni l’irriter.

After that, it is recommended to apply your good old tonic, I use my Eucerin lotion that I received in a Deauty box and which I love, because it is super light and really refreshes and cleanses my face without drying or irritating it.

crealine-bioderma-eucerin.png
J’alterne ce démaquillage avec mon démaquillant préféré, le fameux Bioderma dont vous avez sûrement déjà entendu parler partout. Malgré tout, je me permets de taper sur le clou, parce que c’est sincèrement le meilleur démaquillant que j’aie jamais utilisé. Il nettoie tout, tout, tout, en profondeur et sans devoir forcer, c’est un petit miracle!

I alternate this with my favorite cleanser, the famous Bioderma, that you've probably heard of already. Nevertheless, let me hit the nail once again, because it truly is the best cleanser I have ever used. It washes everything away, everything ! In depth and without having to force, seriously, it’s a little wonder.

serum-body-shop.png
Le soir, après mon démaquillage, j’aime bien appliquer un peu de cette huile réparatrice à la Vitamine E The Body Shop: elle fait des merveilles, par contre elle a une drôle d’odeur et elle fait le visage tout gras, donc gardez-la pour les nuits où, hum, vous dormez seule ;)

After my cleansing, just before I hit the bed, I sometimes like to apply some of this Vitamin E restorative oil/serum from The Body Shop: it does wonders, but it does have a ‘funny’ smell and will make your face oily, so keep it for nights when, um,  you know, you sleep alone ;)

shower-caudalie-clinique.png

Sous la douche, en ce moment, j’ai deux coups de coeur: ce gel douche Caudalie à la délicieuse odeur de pastèque (mais une vraie odeur de pastèque qui donne presque faim, hein, pas la fausse odeur chimique qu’on essaye de nous faire associer à la pastèque), qui me donne envie de sentir mes bras à longueur de journée (coucou, weirdo) et mon exfoliant Clinique (oui, encore!) à la menthe. La texture presque sableuse permet vraiment de frotter la peau sans irriter et d’éliminer les cellules mortes, c’est un vrai bonheur. Je suis aussi fan de son odeur mentholée, mais je peux comprendre que ça rebute certaines parce que c’est vrai qu’elle est très présente.

In the shower, these days, I have two favorites: this Caudalie shower gel, which has a delicious watermelon smell (but like the real smell of watermelon that almost makes you hungry, not the fake, chemical smell that they try to make us associate with watermelon!), which makes me want to smell my arms all day long (yo, weirdo). The other one is my Clinique (yes, again!) exfoliating cream. The almost sandy texture really allows you to rub the skin without irritation and remove dead cells, it’s a real treat. I’m also a big fan of the minty smell, but I could understand that it repels some people, because it really is very present.

batiste-wild-stylers.png

J’ai récemment découvert la gamme L’Oréal Wild Stylers (en vente chez les coiffeurs) et je suis ultra fan! Autant la laque que le gel donnent une texture dingue aux cheveux et les réveillent quand ils sont en mode ‘fin de 2e jour’. Sinon, en cas d’urgence (ok, ça arrive plus souvent que je ne l’aimerais…) j’utilise ce shampooing sec Batiste Brunette, qui est juste une invention de génie! C’est ‘bêtement’ un shampooing sec teinté en brun… mais ça change tout ! Là où avec du shampooing sec traditionnel, je me retrouve vite avec le crâne gris à devoir au final laver mes cheveux en catastrophe, celui-ci permet de redonner un coup de frais en quelques minutes à peine de travail.

I recently discovered the L'Oréal Wild Stylers range (available at hairdressers) and I LOVE it! Both the gel and the spray give this amazing wild texture to my hair, and make it look ok on my bad hair days (or at the end of ‘the second day’).  In case of emergency (which happens more often than I'd like…), I use the Batiste Brunette dry shampoo, which is just a genius invention for dark haired-babes! Actually it’s ‘just’ regular dry shapoo tinted in brown… but it changes everything! Where with traditional dry shampoo, I always end up trying to get the product off my gray skull and end up washing my hair while everybody’s been waiting for me for ages, the Batiste Brunette only takes a few minutes of work for a very discrete result.

surf-spray-clinique-acne.png

Est-ce que vous avez encore parfois des petits boutons? De façon générale, je suis plutôt épargnée, mais des fois il y en a un qui sort d’un coup et il faut dégainer direct, sinon c’est la panique pendant plusieurs jours… quand j’étais à New-York, sur les conseils d’une vendeuse, j’ai découvert ce produit Clinique (décidément) Acne Solutions, qui est grosso modo un vrai killer de boutons. Vous en appliquez un tout petit peu sur l’indésirable qui est en train de naître et à la fin de la nuit/de la journée, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le produit assèche le bouton sans irriter la peau et sans gêne aucune, c’est un vrai miracle que je conseille à toutes (et même tous)!

Do you still sometimes get pimples? I'm pretty spared in general, but sometimes there is one that suddenly pops out and when that happens, I have to act immediately, otherwise it’s complete chaos on my face for several days... when I was in New York, a followed the advice of a saleswoman and bought this Clinique (seriously, it’s an obsession) Acne Solutions product, which is basically a real zit killer. You apply a little bit on the unwanted newborn and at the end of the night/the day, it belongs to the past. The product dries pimples without irritating the skin or itching, it’s a wonder that I recommend to everybody (even boys)!

sephora-lamer-apotcare.png

Je possède un nombre incalculable de vernis à ongles, dans toutes les couleurs et les marques possibles et imaginables mais… j’en porte très rarement au final, parce que j’ai la flemme de le mettre, de le laisser sécher et surtout de le retirer. L’ensemble est une corvée que je n’ai plus la patience de m’infliger! Mais les rares fois où j’en mets, j’optimise l’étape du dissolvant grâce à cette merveille inventée par Sephora qu’est le dissolvant magique. On laisse tremper doigt par doigt dans le pot, couvert de mousse imprégnée de dissolvant sans acétone et en quelques secondes, l’ongle est propre.

I have countless nail polishes, in every imaginable color and from every brand on earth, but... I barely ever wear any, because I'm too lazy to apply it, let it dry, and especially removing it. The whole thing is a chore that I don’t have the patience to put myself through! But the few times I do wear nail polish, I optimize the last step thanks to this marvel invented by Sephora: the Instand Nail Polish Remover. You soak your fingers in the pot one by one, and when you take them out after a few secondes, your nails are clean!

 

Et vous, c'est quoi vos indispensables, les produits dont vous ne sauriez plus vous passer ?

What are YOUR essentials, the products you can't live without ?

 

| | Pin it!

vendredi, 06 juin 2014 Barcelona baby ! dans Food , Voyage

Photo 01-06-14 16 56 27.jpg

Me voilà de retour d'un break de quelques jours entre amis à Barcelone. Oui, je suis un peu partie sans rien dire, mais je ne suis pas revenue les mains (ni l'estomac) vides pour autant :)

Here I am, back from a few days with my friends in Barcelona! I did leave without notice, but I didn't come back empty-handed :)

C'était une première pour moi! J'étais sur place pour profiter du festival Primavera Sound, mais aussi pour visiter, me promener, prendre un peu le soleil (raté puisqu'il a plu quasi tous les jours) et surtout, voir mes amis loin du stress de nos vies belges. Et je sais qu'absolument tout le monde connaît Barcelone, mais laissez-moi juste le plaisir de partager avec vous quelques photos et bons plans découverts sur place...

It was my first time there, I was attending the Primavera Sound festival, but I was also counting on that time to visit the city a little bit and soak up some sun (which didn't happen, since it was raining pretty much every day). Oh and I really needed to have some serious fun with my friends, far away from our stressful belgian lives! Now I know evereybody's been to Barcelona, but please let me just share with you some pictures and hotspots that we discovered there...

Photo 29-05-14 12 03 16.jpg

Pour bruncher le premier jour en mode sortie d'avion, nous sommes allés chez Granja PetitBo, manger des oeufs, des yaourts, du bacon, le tout accompagné d'un thé très parfumé ou d'un immense jus de fruits maison. C'est vraiment un super bon plan, le cadre est très cool et on y mange très bien pour pas cher !

On the first day, after a very early flight, we went for brunch at Granja PetitBo: we had eggs, yoghurt, bacon, with some nicely perfumed tea and huge glasses of homemade juice. I really loved that place, the atmosphere is great and the food is amazing, for a very reasonable price.

Photo 31-05-14 20 42 18.jpg

Photo 31-05-14 15 14 50.jpg

10300796_10203786661808492_5894976439307521036_n.jpg

Petit souvenir pris à l'ouverture de notre 3e bouteille de cava rosé dans La Champagneria. Une très, très, très bonne adresse aussi, où vous dégusterez des cava délicieux et des tapas pour moins de 5 euros. La file d'attente en vaut largement la peine, et une fois à l'intérieur, vous pourrez même acheter quelques bouteilles et les ramener chez vous !

Here's a little souvenir of when we opened our third bottle of rosé cava in La Champagneria. It really is one of the hottest spots in Barcelona, where you can drink amazingly delicious cavas and tapas for less than 5 euros. Don't be scared by the line at the door, once you're in you'll even be able to buy some bottle to take home with you!

Photo 31-05-14 01 58 19.jpg

Photo 01-06-14 17 13 18.jpg

Photo 01-06-14 16 55 19.jpg

Photo 31-05-14 20 45 27.jpg

Photo 01-06-14 15 42 53.jpg

Le dernier jour, on s'est fait une véritable orgie de tapas ! Lieu choisi pour l'occasion: Kino, dans le Raval, près du MACBA. Installés en terrasse avec des cruches de sangria et les assiettes qui se succèdent... on ne pouvait pas rêver meilleure façon de dire au revoir à Barcelone.

On the last day, we had an orgy of tapas at Kino, a tapas bar located in Raval, near the MACBA. We hung out on terrace with a few buckets of sangria, plates coming in until we were very, very full. What a great way to say goodbye !

Photo 01-06-14 16 55 02.jpg

 Mais aussi...

- la Clara, mélange de bière et de Fanta citron (un peu comme nos panachés ou, pour ceux qui connaissent, le mazout - mais en beaucoup plus rafraichissant!)

- la Plaça Reial, l'endroit qui m'a le plus tapé dans l'oeil tellement c'est joli et paisible !

- la Mar Salada, restaurant d'un ancien chef étoilé sur le front de mer à Barceloneta. On a profité du menu lunch à 17€ (il faut le demander!) pour manger comme des rois: fruits de mer, plats en sauce, magnifique paëlla, on ne se refuse rien ;)

Pour plus de bons plans, consultez ma liste sur Foursquare !

 

But also...

- Clara, a mix between beer and Fanta lemon - very nice and refreshing !

- the Plaça Reial, my favourite place in BCN: it's so pretty and quiet !

- La Mar Salada, a formerly starred chef's restaurant in Barceloneta, where we enjoyed the 17€ lunch formula and ate like kings: seafood, delicious sauces, a beautiful paëlla...  living the life at a reasonable price !

For more tips, go check out my Foursquare list !

| | Pin it!