Beauté: mes nouveaux indispensables

Posted in BeautéLeave a comment

Ca faisait un moment qu’on n’avait plus parlé beauté, cosmétiques, maquillage… et pour cause, j’essaye vraiment de limiter mes achats en ce domaine. En temps normal, j’ai la gâchette facile quand il s’agit de ce type de produit, mais pour le coup, mon but en ce moment est plutôt d’utiliser tout ce que j’ai, de faire de la place dans ma salle de bains et de simplifier ma routine.

C’est vous dire si les produits qui suivent m’ont séduite, puisqu’ils ont réussi malgré tout à passer la porte ;)

Baume Rêve de Miel (Nuxe)

Le premier se trouve certainement déjà dans beaucoup de trousses et autres sacs à main, mais je voulais absolument vous en parler quand même parce que c’est pour moi la fin d’une véritable quête du baume à lèvres parfait. Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu les lèvres sèches. Au fil des années, j’ai testé à peu près tout – du Labello aux baumes bio naturels aux versions luxe et j’en passe. Et même si les résultats n’étaient pas toujours catastrophiques, je n’ai jamais trouvé un produit dont la texture, l’efficacité et le prix me satisfassent à 100%.

C’est désormais chose faite avec le baume Rêve de Miel de chez Nuxe! Il coûte certes un peu cher – 12€ en pharmacie mais il y a moyen de le trouver pour 10 balles en ligne, mais je n’avais pas envie de devoir dépenser 40€ pour avoir la livraison gratuite – mais il vaut largement son prix. La texture, l’odeur et le « goût » sont agréables, et surtout il reste super longtemps (même pendant la douche!) sans pour autant donner l’impression d’avoir les lèvres beurrées. Il est aussi parfait en base avant de mettre un rouge à lèvres, il se mixe bien avec sans faire tout glisser de travers.

Shampooing sec pour cheveux bruns (Klorane)

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que j’ai désormais une frange. Oui oui! Et je découvre donc les joies jusqu’à là inconnues de l’entretien de la frange: la couper, la coiffer, mais aussi (attention glamour) le fait qu’après 24h, elle est aussi grasse qu’une passoire à frites. Ok, j’exagère, mais tout ça pour dire: me laver les cheveux tous les matins, c’est juste pas possible, alors il m’a fallu trouver une autre solution. J’avais déjà essayé le shampooing sec, mais je n’étais pas convaincue: la formule « normale » avec sa poudre blanche dans mes cheveux bruns foncés n’était pas du meilleur effet, même après un brossage intensif. J’avais testé il y a quelques années une version « brunettes » de la marque Batiste, mais mon cuir chevelu sensible ne la supportait pas très bien et j’ai donc laissé tomber. Puis un jour, récemment, j’ai vu que Klorane en commercialisait désormais également une et j’ai voulu essayer. La formule est ultra légère et surtout, elle ne se voit pas du tout dans mes cheveux, et je n’ai jusqu’à présent pas remarqué d’irritations, même au bout de toute une journée.

Bon et sinon, ça faisait un moment que je suivais Glossier (je vous en avais même parlé ) et finalement, ENFIN, j’ai pu tester quelques produits de la marque new-yorkaise lorsqu’elle a ouvert un pop-up chez Colette (REP). Tout ce que j’ai eu à faire, c’est gratter un gentil collègue qui passait un week-end en amoureux à Paris et le tanner suffisamment pour qu’il accepte de gâcher 30 minutes de son escapade pour faire mes petites emplettes. Easy. Cela m’a permis de tester trois références qui me faisaient de l’oeil depuis un bout de temps – ne vous inquiétez pas, j’ai bien sûr pris la peine de dire merci!

Haloscope (Glossier)

Le Haloscope est un highlighter pas comme les autres: personnellement, j’adore l’highlighter mais je suis toujours un peu dérangée par la poudre, car elle a tendance à souligner grossièrement tous les défauts de la peau: ridules, cicatrices, boutons… Le Haloscope a une texture crème solide, qui s’applique en stick, et moi, ça me convient beaucoup mieux: c’est juste parfait pour ma peau mixte à tendance sèche, et puis ça se transporte super facilement – pas besoin de pinceau ni d’applicateur, pas de palette qui se brise en mille morceaux. Attention tout de même, si vous avez la peau grasse, je ne vous le recommande pas: il risque de ne pas rester en place et vous vous retrouverez avec des paillettes sur les pommettes!

Wowder (Glossier)

Depuis sa sortie, je voulais également tester la Wowder: cette poudre nouvelle génération promet une matité « juste ce qu’il faut », sans trop figer le visage ni assécher la texture de la peau. Encore une fois: j’ai une peau mixte qui a tendance à sécher de manière extrême de façon complètement aléatoire, je dois donc être vigilante avec ce que je mets dessus, et l’assécher à coup de poudres fixantes, ce n’est pas vraiment une bonne idée. De plus, je préfère mille fois un maquillage naturel, et c’est également l’esthétique que promeut Glossier. La Wowder s’arrête où il faut, elle ne « farine » pas le visage. Du coup, ne vous attendez pas non plus à des résultats spectaculaires, ce n’est pas du tout le but: en appliquant la Wowder, vous ne brillerez plus. Point barre.

glossier cloud paints

Cloud Paints (Glossier)

Enfin, troisième et dernier produit Glossier que j’ai testé: les Cloud Paints! Complètement séduite et, je dois bien le dire, intriguée par les vidéos qui passaient sur les réseaux sociaux de la marque, je me suis laissée tenter et les ai achetées en deux coloris – Dusk, un brun légèrement orangé, et Beam, un orange/corail très vif. Je les utilise seules ou ensemble, sur mes joues et/ou sur mes yeux, en mode contouring léger pour donner du relief à mon visage… C’est vraiment un chouette produit, ludique et au résultat naturel. Le packaging est super joli et le produit en lui-même, super économique puisque vous n’en avez besoin que d’un tout petit mini micro peu à chaque application. Le seul inconvénient pour moi étant que ça prend un peu plus de temps à appliquer qu’un blush/bronzer classique… mais peut-être que ce n’est qu’une question de technique!

Voilà donc 5 produits qui ont réussi à passer dans les mailles de mon filet!
Y en a-t-il d’autres que je devrais tester, tant que j’y suis?