Cadeaux et bonnes affaires

Ca fait longtemps qu’on n’a pas parlé de mode, tiens. De shopping, je veux dire.

C’est pas que j’ai plus envie de partager mes achats avec vous, c’est juste que dans l’année qui s’est écoulée, je n’ai pas fait grand chose comme achats. Mes bonnes résolutions de style éthiques et durables ont porté leurs fruits, ma rehab se passe bien, et du coup, les nouveautés se font rares.

finery-matt-nat-1

Mais comme il faut bien se faire plaisir une fois de temps en temps, surtout quand il s’agit de finalement acheter des pièces qui ont passé un semestre sur la wishlist, à attendre patiemment d’être peut-être soldées, mon mois de juillet a quelque peu différé du reste de l’année et la Mastercard a (légèrement) chauffé.

Rien de bien extravagant, juste deux très bons basiques de deux marques éthiques que je n’avais pas encore eu l’occasion de tester.

J’ai acheté le pantalon sur le site anglais Finery. C’était ma première commande, puisque l’e-shop british vient tout juste d’ouvrir les ventes à la Belgique, et je dois dire que je suis assez contente. Finery London présente un style vraiment chouette, inspirant, spécial. Les vêtements proposés par la marque sont classiques mais pas trop, ils ont juste la bonne dose de fantaisie, sont super bien coupés et bien pensés. J’ai également acheté une petite robe noire en jersey, et la qualité des deux pièces est irréprochable, autant au niveau des finitions que des matières. Certains modèles sont faits au Royaume-Uni, les autres dans des usines asiatiques ou européennes, mais la marque promet un engagement éthique envers ses producteurs et dit entretenir un lien proche avec eux.

Bref, une super chouette découverte que je partage avec vous parce que je suis sympa – mais on garde ça pour nous, hein! C’est plus chouette si on conserve un peu de mystère ;)

finery-matt-nat-2

Les mules plates noires, quant à elles, sont un achat que j’avais envie de faire depuis quelques mois déjà. Celles-ci, en l’occurence, je les avais repérées dès l’arrivée des premiers rayons de soleil, mais je m’étais mise au défi d’attendre de voir si elles seraient soldées. C’était mon signal magique, et j’ai tenu! Par contre, dès que le prix a baissé, je me suis jetée dessus, et j’ai bien fait car c’était l’un des seuls véritables basiques qui manquaient encore dans ma garderobe d’adulte. Ah, et ce sont des Matt & Nat, une marque que vous connaissez peut-être pour ses sacs en cuir vegan et qui, depuis l’année passée je pense, fabrique également des chaussures dans le même matériel. Si je dois porter du faux cuir, autant que celui-ci soit fabriqué à partir de bouteilles recyclées, pas vrai? Petit orgasme intellectuel pour les éco-freaks! Belles pièces, prix raisonnables, livraison rapide… croyez-moi, ce n’est pas ma dernière commande.

D’ailleurs, il en reste dans plein de pointures et à 51 euros et j’aurais presque envie de m’en commander une deuxième paire, tiens.

finery-matt-nat-nico taeymans

J’allais presque oublier… la boucle d’oreille qui ouvre ce post, c’est un des cadeaux les plus spéciaux que j’aie jamais reçu. C’est un bijou custom réalisé par le bijoutier anversois Nico Taeymans dans le cadre de son concept ‘Second Skin’. L’idée est de prendre comme point de départ une particularité physique – ride, grain de beauté, cicatrice… – et d’en faire un bijou unique, que l’on peut porter comme une seconde peau. J’ai choisi de transformer mon tatouage en boucle d’oreille, une idée qui a beaucoup plus à Mr Taeymans, qui a matérialisé exactement ce que j’avais en tête. J’ai eu la chance incroyable de recevoir ce bijou rien qu’à moi alors que j’accompagnais un groupe de créatifs européens pour D.A.T.E. en juin dernier pour une visite de son atelier, et je n’en reviens toujours pas. Si cela vous dit de faire pareil, et d’offrir, par exemple, votre ligne de vie sous forme de bague à votre amour, votre tache de naissance en pendentif à votre maman… je ne peux que vous encourager à passer la porte de l’atelier de Nico Taeymans à Anvers (Steenhouwersvest 17). Merci encore à toute l’équipe pour cette expérience privilégiée <3

Ah et dernière chose avant d’aller travailler: non, le cousin machin n’a pas pris ma place sur ces photos! C’est bien moi. Simplement, c’était dimanche et je n’avais pas envie de me maquiller (ni de montrer ma tête du week-end NON MAIS CA VA PAS 😂). C’est conceptuel… non?

blog comments powered by Disqus