Sézane Denim

sezane-denim-2

Cela faisait longtemps que j’avais Sézane, jolie marque française droite dans ses bottes, dans le collimateur. Production à petite échelle et aussi locale que possible, prix justes et accessibles, qualité des tissus, distribution contrôlée… la seule chose qui me retenait, c’est qu’en général, je trouve leurs designs un poil trop « petite française » pour moi.

Alors le moment où j’ai appris qu’une collection de jeans arrivait, j’ai fait un énorme bond sur ma chaise ! Imaginez: toute une série de modèles différents, les essentiels d’une garderobe, du slim au boyfriend en passant par le mom jeans et le flare. Le tout produit de façon experte et éthique, et pour des prix avoisinant les 100 euros – pas de coup de fil du banquier à l’horizon donc. En grande fan de denim, je ne pouvais pas rater cette occasion !

sezane-denim

J’avais en tête une idée bien précise – un jean bleu, basique et taille haute, alors le jour de la mise en ligne, j’ai concentré tous mes efforts sur le 1958 et le 1967 (celui-là, ne le cherchez pas, il était sold out en 3 minutes).

Panier, paiement, livraison express – quelques jours plus tard, c’est avec beaucoup d’excitation que j’ai ouvert mon colis, alors quand j’ai constaté que je ne rentrais dans aucun d’eux, la déception était d’autant plus grande. Car j’avais eu beau me renseigner (le top service client prenait le temps de répondre à toutes les questions de tailles sur Instagram!), tous les jeans commandés étaient trop petits. Adieu le 1967, dont même les précommandes étaient fermées. Par chance, le 1958 (le mom jean de la collection) était toujours dispo dans la taille au-dessus, alors j’ai passé une nouvelle commande, pris patience et miracle, il me va comme un gant !

sezane-denim-1

Comme il est en coton, sans elasthane, il a mis quelques jours à se faire, mais maintenant nous filons le parfait amour. Par contre je ne comprends pas très bien pourquoi il s’appelle un ‘mom jean’, ou alors c’est vraiment que mon booty est disproportionné (bon, ok, ça va), mais ce qui compte c’est que le résultat me plaise, pas vrai?

sezane jeans

Pour celles qui souhaiteraient profiter des réassorts prochains (promis pour mars!), quelques petites choses bonnes à savoir:

  • Sézane Denim fera partie de la collection permanente, donc pas d’inquiétude si vous avez raté le coche, ou que vous n’avez pas les sous pour le prochain réassort. Votre tour viendra!
  • les tailles sont vraiment une plaie, en plus elles diffèrent d’un modèle à l’autre; c’est le gros inconvénient de cette collection. J’ai du prendre un 29 pour ce mom jeans, et à mon avis j’aurais du aller jusqu’au 30 pour le 1967 (en guise de repère, je fais un 27/28 en Levi’s et Asos).
  • si votre technique consiste à commander plusieurs tailles ou plusieurs modèles pour les essayer et  renvoyer ceux qui ne vont pas (c’est gratuit donc peut-être pas une mauvaise idée si vous n’êtes pas sûre), cela vous sera peut-être utile de savoir que j’ai du amener les miens dans un point Mondial Relay (il y en a très peu, en tout cas dans ma région, cela peut donc être utile de checker à l’avance).
  • si vous avez le moindre doute, la moindre question: n’hésitez pas à contacter le service client.
    Pour le coup, j’ai été super impressionnée par leur rapidité, leur gentillesse et leur transparence!
  • Sézane ne fera à priori pas de soldes sur ces jeans – comme pour tous ses autres articles, d’ailleurs. Les prix de la marque sont calculés de façon juste, avec des marges raisonnables où vous ne payez pas 20 fois le coût réel du produit. Du coup, pas de soldes non plus! C’est le jeu :) Et à vrai dire, ça me plaît assez: non seulement on ne se force pas à attendre jusqu’en juillet, mais en plus, on sait qu’on ne se fait pas avoir et qu’on ne trouvera pas un article acheté à prix plein pour 20% du prix en fin de saison.

sezane jeans

Mom Jean 1958 SÉZANE – T-shirt EVERLANE

blog comments powered by Disqus