Je ne sais toujours pas très bien comment ça a démarré: usage de shampooings trop chimiques, pollution, port trop fréquent de bonnets, trop de chignons…sans doute un peu de tout ça. Toujours est-il que, lentement mais sûrement, mon cuir chevelu est devenu très irrité: démangeaisons, « crises » de pellicules, ça me rendait dingue. Je me grattais la tête jour et nuit, je passais ma main dans mes cheveux et sentais des irrégularités sur mon crâne, et que mon cuir chevelu soit propre ou sale ne changeait pas grand chose.

J’ai essayé un paquet de produits – chers, naturels, purifiants, pharmacologiques… sans succès. Puis, un jour de novembre, au détour d’une de mes rondes sur skins.nl (oui, je suis toujours aussi accro), je suis tombée nez-à-nez avec mes deux sauveurs: le shampooing Scalp Purifying de Kiehl’s et l’huile à la sauge et au cèdre d’Aesop.

scalp treatment products best

Et après plus d’un mois d’utilisation assidue, je peux vous affirmer une chose: ça marche!

Les deux produits sont bons, mais c’est le combo qui a vraiment changé ma vie, et ce dès les premières utilisations.

Un geste décisif dans ma routine fut l’intégration de l’huile Aesop: son rôle, c’est de traiter mon cuir chevelu pendant que je dors, en préparation du shampooing du lendemain matin. Après avoir brossé mes cheveux soigneusement, j’en applique quelques gouttes que je masse délicatement du bout des doigts, en passant bien partout sur mon crâne, et en insistant sur les endroits qui grattent un peu.

aesop sage cedar scalp treatment

Outre son parfum agréable, j’aime cette huile pour son pouvoir apaisant presque immédiat, sa texture riche facile à appliquer et sa formule naturelle à base d’huiles essentielles d’amande, de bois de cèdre, de sauge et de romarin. Son seul inconvénient, c’est son prix: comptez 27€ par flacon, ce qui n’est pas indécent pour du Aesop mais coûte quand même plus cher que ce qu’on peut trouver en (para)pharmacie. Après, je ne sais pas pour vous, mais je préfère payer 30 balles pour un truc qui fonctionne et me fait presque pleurer de bonheur, que 20 pour une bouteille de mixture inefficace que je ne vais de toute façon pas finir. Voilà. Chacun son truc :)

Le lendemain, donc, je file sous la douche et m’attaque au shampooing. C’est à ce moment-là que l’anti-pelliculaire Kiehl’s intervient.

kiehls scalp purifying

La première chose que j’ai remarqué en utilisant ce shampooing, c’est sa texture: très épaisse et crémeuse, elle diffère de la plupart des autres produits du genre. Elle mousse moins, mais « colle » bien au crâne lorsque vous répartissez le shampooing et a un effet légèrement exfoliant, qui permet de véritablement purifier le cuir chevelu. Les principaux ingrédients actifs sont le zinc, qui aide à réguler le sébum et a des propriétés anti-inflammatoires, et l’huile de romarin, à nouveau, qui est connu comme un bon antioxidant. En général, j’applique le shampooing deux fois: une première fois en quantité suffisante, que je répartis sur tout le crâne et laisse agir une minute avant de rincer complètement. Puis, une deuxième fois, en très petite quantité (le produit mousse beaucoup plus au deuxième shampooing, allez savoir pourquoi). J’ai pris cette habitude parce qu’elle était souvent décrite dans les instructions d’utilisation des shampooings anti-pelliculaires que j’ai utilisé, je ne sais pas très bien quel est le fondement scientifique du truc, mais le résultat est effectivement meilleur avec 2 shampooings au lieu d’un, alors je m’exécute.

Comme tous les produits Kiehl’s, le shampooing purifiant n’est pas donné (18€ les 250ml), mais vaut largement son prix au vu de l’efficacité.

Voilà, je sais que ce n’est pas l’article le plus glamour que j’ai fait, mais depuis que j’ai ce problème, j’ai croisé pas mal de gens qui vivaient quelque chose de semblable, et je me suis dit que ce serait trop bête de ne pas partager mon expérience, en espérant qu’elle aide ceux et celles d’entre vous qui connaîtraient aussi des problèmes de cuir chevelu.

En plus de ces deux produits miracles, vous pouvez aussi suivre quelques conseils qui ne pourront que vous faire du bien:

  • brossez vos cheveux doucement, ne tirez pas comme une malade pour démêler vos noeuds! Votre patience sera récompensée.
  • ne tirez pas non plus trop ou trop régulièrement sur vos cheveux pour faire une queue de cheval ou un chignon serré: votre crâne a besoin de respirer, et les bulbes de vos cheveux ont besoin de douceur et de souplesse, alors n’oubliez pas de leur donner un peu de repos.
  • si vous vivez ou travaillez en ville, protégez votre tête lorsqu’il pleut: les gouttes qui tombent de nos nuages sont loin d’être pures et contiennent des éléments polluants, imaginez donc ce que cette eau peut faire à un crâne fragile…