Go West: de Sequoia National Park à la PCH

Posted in VoyageTagged with , , , , 1 Comment

Sequoia National Park

Après quelques jours dans l’Arizona puis dans le Nevada, nous voici de retour en Californie! Nous roulons en direction de la côte, par laquelle nous rejoindrons bientôt San Francisco. Mais avant ça, nous avons prévu d’aller faire un coucou aux sequoias, ces arbres immenses (les plus volumineux au monde) qui poussent uniquement dans cette région. Vieux de parfois plusieurs milliers d’années, ils se dressent fièrement sur les montagnes, comme les témoins de siècles d’histoire. Le monde autour d’eux a changé un nombre incalculable de fois, mais eux, pas d’un poil.

Sequoia National Park

Autant vous dire qu’avec mon mètre soixante, je ne faisais pas la maligne au milieu de Sequoia National Park !

La nature là-bas est juste époustouflante. Si vous vous y rendez, je vous conseille de monter tout en haut de Moro Rock, vous profiterez d’une vue splendide sur la vallée!

A part ça, vous pourrez aussi vous promener parmi les arbres, observer les ours (si vous avez de la chance, parce que nous, on en n’a pas vu un seul), poser à côté de General Sherman (le plus gros sequoia du monde, 3000 ans!) ou, grand classique, passer dans le Tunnel Log, ce tunnel creusé dans un arbre tombé sur la route.
Sequoia National Park Tunnel Log

Cette fois encore, nous n’avions pas vraiment le temps de traîner, puisque nous devions encore faire quelques heures de route pour rejoindre la côte avant le coucher de soleil. Mais d’abord: manger! Nous avons trouvé sur le bord de la route, en sortant du parc, Sierra Subs and Salads, une toute petite sandwicherie qui ne paye pas de mine, mais où nous avons dégusté les meilleurs sandwiches de notre séjour!

Pismo beach

Nous arrivons finalement à Pismo beach juste à temps pour admirer un coucher de soleil à couper le souffle.

Heureusement, le lendemain, nous avons un peu de temps pour nous balader sur la plage et mettre (enfin!) les pieds dans l’océan Pacifique. Nous n’avons pas passé plus de temps sur place mais honnêtement, je ne sais pas si Pismo m’aurait pour autant laissé un souvenir impérissable… enfin bon, ce n’était qu’une étape avant d’attaquer la culte Pacific Coast Highway – PCH pour les intimes !

Pismo beach Pismo beachPacific coast highway
En dehors du fait que la vue en conduisant sur cette route est juste incroyable (d’un côté, l’océan à perte de vue, de l’autre, une végétation impressionnante et des flancs de montagne), il y a aussi plein de chouettes endroits où s’arrêter pour admirer des choses assez uniques.

Par exemple, les éléphants de mer à Cambria!

Cambria elephant seals

Si vous passez dans le coin, vous ne pouvez absolument pas rater cette plage, prise d’assaut par une colonie d’éléphants de mer qui y bronzent toute la journée, entre une bagarre, un câlin et une baignade. Ils sont super drôles à observer, on y est restés une bonne demi-heure, scotchés comme devant Secret Story :D
Cambria elephant seals
Et comme le voyeurisme, ça creuse, on s’arrête non loin de là dans un superbe petit resto/deli, Centrally Grown. Cet endroit, c’était le cliché absolu de la Californie: la nourriture bio et locale, la déco tout en bois à l’aspect rustique, la pizza cuite dans un four au feu de bois dans le jardin, les riches clients qui dégustent du vin toute la journée au bar… On y a très bien mangé et c’est également un bon spot pour espérer apercevoir des baleines au large, assis à la baie vitrée de l’étage (ok, c’est surtout marrant d’écouter les conversations des autres)!

Centrally Grown CambriaCentrally Grown CambriaBig Sur

Une fois l’estomac plein, nous poursuivons notre chemin sur Big Sur, le nom porté par cette portion de la PCH. Le prochain arrêt prévu est le Julia Pfeiffer Burns State Park, où l’on peut admirer la fameuse cascade McWay!

Mc Way Falls Julia Pfeiffer Burns State Park

A cause d’un glissement de terrain (fréquents dans cette région), elle atterrit sur le sable d’une plage inaccessible au public, mais qu’on peut admirer en marchant un petit peu depuis la route. En outre, c’est un super endroit pour voir le coucher du soleil…

Mc Way Falls Julia Pfeiffer Burns State Park

Un peu plus loin sur la route se situe Nepenthe, où nous décidons de nous arrêter pour dîner. Cet endroit charmant est situé au sommet d’une falaise, offrant une vue magnifique sur la côte et l’océan. Le bâtiment n’était autrefois qu’une cabane, ayant appartenu à Orson Welles, et a été transformé en restaurant par ses propriétaires actuels, qui ont agrandi l’espace et construit une magnifique terrasse. Pris dans la magie du moment, on commande une bouteille de champagne, qu’on boit en regardant l’horizon. On nous installe ensuite à notre table pour passer aux choses sérieuses: manger. C’était un peu cher, mais que c’était bon! Il faut savoir se faire plaisir, dans la vie, surtout quand on se trouve dans un endroit aussi unique. Puis ce soir-là, on dormait dans un Motel 6 à Monterey, on pouvait donc bien compenser ;)

Nepenthe Big Sur

Le lendemain, à Monterey donc, nous décidons d’acheter le City Pass, qui est valable ici ainsi qu’à San Francisco, et permet de visiter un tas de musées qui nous intéressent. Attention, le prix (un peu moins de 100$) est assez élevé, ça ne vaut donc la peine que si vous comptez effectuer toutes les visites possibles! Pour nous, ça démarrait à l’Aquarium de Monterey, réputé pour être l’un des plus importants du monde. Il est grand, ça, c’est sûr! On a pu y observer toutes sortes de poissons, de poulpes, d’algues, de méduses et y apprendre plein de choses sur les fonds marins. Super intéressant, même si honnêtement je n’ai pas trouvé qu’il ait quelque chose à envier à l’Aquarium de Berlin, par exemple, que nous avions visité il y a quelques mois. Pour le prix (39$ sans le city pass, quand même), je ne suis pas sûre que ça vaille la peine.  Monterey Aquarium

Le quartier dans lequel se trouve l’Aquarium m’a, en revanche, vraiment séduite! C’est super mignon, et si on contourne les bâtiments pour se retrouver du côté de l’océan, on a droit à ce genre de vue… pas mal, hein?

Monterey Bay

La semaine prochaine, dernier article sur ce roadtrip de rêve, avec la visite de San Francisco!