Open Heart

 

464137_10150827843774800_2119375203_o.jpg

En un peu plus de 3 ans de blogging, je suis passée par beaucoup d'états d'âme et d'interrogations. Même si globalement, mon "activité secondaire" de blogueuse ne m'apporte que des bonnes choses, je ne me sens pas toujours à l'aise avec la manière dont les blogs et leur perception évoluent chez nous.

J'aime le fait que les marques et les bureaux de presse nous intègrent désormais vraiment dans leur stratégie globale, nous proposent des collaborations bien pensées, connaissent de plus en plus nos blogs, nos identités, nos forces et faiblesses.

Je n'aime pas le fait que, encore trop souvent, on essaye de se servir des blogueuses, sous prétexte qu'elles sont "amatrices". Je déteste me sentir utilisée, je n'appelle pas ça une opportunité, et je n'arrive pas à croire que certaines personnes qui bossent dans le milieu RP depuis parfois plus de 10 ans puissent encore croire que nous sommes naïves à ce point.

Je n'aime pas le fait que parfois, une poignée de blogueuses manquant de rigueur, de professionnalisme et de scrupules détruise les efforts que celles qui se battent en permanence pour vivre leur passion se sont échiné à faire pendant des mois, voire des années. Celles qui ne disent pas bonjour, merci, ou à l'inverse, celles qui n'arrivent pas à dire non, stop. Celles qui ne se remettent pas en question et n'ont pas envie de faire évoluer notre statut.

Je n'aime pas le cliché que la blogueuse est devenue: culte des it-pièces de saison, passion sans borne pour les vernis à ongles, reflex pendu à l'épaule, cupcakes et mousseux. Je ne m'y identifie pas du tout, je trouve cela assez insultant et surtout, ça m'énerve d'en voir qui rentrent volontairement dans le moule. Si vous voulez bloguer, soyez vous-même, n'essayez pas de vous conformer à ce que vous croyez être le mieux.

J'aime l'énergie créative globale que nous nous apportons l'une l'autre, j'aime que nous nous enrichissions des choses découvertes via l'une ou l'autre consoeur. Après tout, c'est pour ça qu'on blogue: pour interagir avec d'autres nanas qui ont la même passion, les mêmes centres d'intérêt.

Je n'aime pas le fait que cela soit apparemment devenu si difficile de citer ses sources d'inspiration. Non, une idée n'appartient à personne, mais cela ne veut pas dire que tout le monde a le droit de la "voler". Il en va de même des contenus, évidemment...

J'aime réaliser que les gens aiment me lire. Et même si au début ça me faisait très bizarre, j'aime qu'on vienne me trouver en soirée, en rue, dans un magasin ou lors d'un évent, pour me dire qu'on aime mon blog. Vous n'imaginez pas le bien que ça fait d'avoir des retours comme ça.

Je n'aime pas la façon dont tenir un blog met son auteur en pâture aux anonymes du web. Je n'ai pas eu beaucoup de mauvaises expériences, mais les quelques remarques déplacées que j'ai reçues m'ont fait beaucoup de mal, et je ne crois pas que cela doive obligatoirement "faire partie du jeu".

J'aime le fait de pouvoir discuter de tout, tout le temps, ouvertement. Ici, sur Twitter, Instagram, Facebook. J'aime recevoir vos avis, vos conseils, vos compliments, j'aime créer des conversations et y participer.

Désolée pour le texte décousu et le ton sérieux, mais j'avais tout cela sur le coeur depuis un bout de temps, et d'une certaine manière, j'avais besoin d'en parler ;)


In a little more than 3 years of blogging, I went through many states of mind and questioning. Although overall, blogging brings me nothing but good things, I don't always feel comfortable with the way blogs and their perception evolve.

I love the fact that brands and PR agencies now incorporate us more and more into their global strategy, offer more thoughtful and constructive collaborations, know about our blogs, our identities, our strengths and weaknesses.

I don't like that, too often, they try to take advantage of the bloggers, because they consider us as "amateurs". I hate feeling used, not everything (far from that) is an opportunity, and I can not believe that some people who have been working in PR sometimes for more than 10 years can still believe that we are that naive.

I don't like the fact that sometimes, bloggers lack rigor, professionalism and scruples, and destroy the efforts of those who fight constantly for their passion. Those who do not say hello, thank you, those who can not say no, or stop. Those who never question themselves and don't seem to want our status to evolve.

I don't like the cliché that the fashion blogger has become: season it-items, infinite passion for nail polish, reflex camera hanging from the shoulder, cupcakes and sparkling wine. I don't relate at all, honestly I find it quite insulting, and it annoys me to see girls who are voluntarily labeling themselves like this. If you want to blog, be yourself, don't try to conform to what you think is best.

I love the creative energy that we all bring to each other, I love that our contents just get better from exchanging all the time. After all, that's why we blog: to interact with other girls who have the same passion, the same interests.

I don't like the fact that it has apparently become very difficult to cite one's sources of inspiration. Obviously, an idea belongs to no one, but that doesn't mean that everyone has the right to "steal" it. Same goes for content, of course...

I like realizing that people enjoy reading my blog. And although it used to make me feel very uncomfortable at first, I love it when you guys come to me at a party, or in the street, in a shop or at an event, to tell me you like my blog. You can not imagine how good it feels to get feedback like this.

I don't like that blogging puts me in a position where anonymous losers feel that they have the right to bash me. I haven't had many bad experiences, but some inappropriate comments that I received actually made me feel sad, and I don't think that's the way it should be.

I love being able to discuss everything, all the time, openly. Here, on Twitter, Instagram, Facebook. I love to receive your feedback, your advice, your compliments, I like exchanging, I like to create conversations and to get involved!

Sorry for the messy text and serious tone, I've just had that on my mind for too long and needed to share!

| | Pin it!